Autres actions

Les soins de supports en cancérologie à domicile

La prise en charge d’un cancer ne s’arrête pas au traitement de la seule maladie. Traduit de l’anglais « supportive care », les « soins de support » sont définis comme l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie. Ils se font en association avec les traitements spécifiques contre le cancer éventuellement mis en place.

L’Équipe Mobile Qualifiée à domicile, en lien avec votre médecin traitant, les psychologues et les diététiciens de ville, envisage dans le cadre de l’accompagnement global, le recours à l’ensemble des ressources existants sur le territoire.

Pour tout ce qui concerne les soins de support en oncologie, nous sommes en lien étroit avec la Ligue contre le cancer de l’Essonne qui propose un grand nombre d’activités : sophrologie, qi gong, ostéopathie, activité physique adaptée, marche santé, aviron santé, touch rugby, Belle&Bien, socio-esthétique, activités artistiques, groupes de convivialité… 

Vous pouvez joindre La Ligue contre le cancer de l’Essonne au 01.64.90.88.88

Qu’y a-t-il sous les « soins de support » ?

  • La prise en charge et le traitement de la douleur, conséquence des traitements ou de la maladie elle-même.
  • La prise en charge de la fatigue, qu’elle soit physique ou psychologique.
  • La prise en charge des effets secondaires des traitements comme les troubles digestifs ou les problèmes de peau.
  • Le soutien psychologique. Certains malades peuvent en ressentir le besoin tout au long de leur maladie, d’autres à des moments plus spécifiques (annonce, rechute ou au contraire lorsque tout va mieux…). Le soutien psychologique s’adresse aussi aux proches pour lesquels la traversée de la maladie aux côtés de la personne malade peut engendrer un besoin d’accompagnement.
  • L’aide à l’amélioration de l’image de soi. Lorsque le cancer modifie votre apparence, des socio-esthéticiennes peuvent vous accompagner et vous conseiller.
  • L’aide à la reprise d’une activité physique pendant ou après la maladie. Dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée, désormais un dispositif règlementaire encadre la possibilité d’accès à un programme « Activité Physique Adaptée » en lien avec une prescription médicale.

Le médecin traitant peut donc orienter vers un partenaire du dispositif « APA » qui peut se trouver au sein d’un établissement médico-social ou de votre centre sportif. L’activité physique proposée est sécurisée parce que délivrée par des professionnels formés et avec un suivi par votre médecin prescripteur. Ce programme d’activités n’est pas pris en charge par la Sécurité Sociale.

  • Le suivi social. Les patients atteints de cancer peuvent avoir recours à une aide sociale adaptée. Une assistante sociale peut par exemple vous accompagner dans les démarches sociales.
  • La prise en charge des problèmes diététiques liés à la maladie et aux traitements.
  • Les soins palliatifs font également partie des soins de support.

Le comité d’éthique inter-partenarial

Dans l’esprit des lois du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé et du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie, le Comité d’éthique interpartenarial Nord Essonne a été créé en 2014. Il regroupe l’Hôpital Privé Gériatrique Les Magnolias (HPGM), l’Établissement de Santé La Martinière et le Réseau de santé NEPALE.

Ses principales missions sont de donner des avis sur des questions éthiques ou des orientations générales à partir d’études de cas et de participer à la diffusion de réflexions

Le Comité d’Éthique peut être saisi par tout professionnel de l’une des trois structures ainsi que par les représentants des usagers.

Il peut être saisi de deux façons :

L’anonymat de chacune des demandes est garanti.

Les actions formatives

Réunions de fin de prise en charge

Elles peuvent être proposées par NEPALE ou demandées par les équipes après la clôture de l’accompagnement d’une personne. Ces réunions sont ponctuelles et concernent une situation donnée. Elles permettent aux partenaires de dresser en équipe le bilan d’un accompagnement ou d’une prise en charge conjointe :

  • Du point de vue des émotions,
  • De la pratique coopérative (les conditions de réussite d’un maintien à domicile reposant sur les liens qui unissent les acteurs, la qualité des retours, des informations transmises, les échanges étant essentiels,
  • De la technique (médicalement, psychologiquement et socialement).

Lorsque cette réunion succède à un décès, elle est un temps pour clore : clore ensemble une vie qui s’est achevée, clore ensemble une histoire (celle de la prise en charge conjointe d’un patient) pour mieux continuer à co-construire nos compétences.

Construire, c’est-à-dire analyser le travail que nous avons fait afin que cette vie qui s’achève serve à toutes les autres.

« Plus une organisation est vivante, se rend compte de ses contradictions internes, se pose des questions, est capable ou susceptible d’ouverture, laisse la place à l’imaginaire moteur, est travaillée par la réflexion et la réflexivité, plus elle maintient à l’intérieur d’elle-même le mouvement instituant et moins elle risque de tomber dans l’institué, c’est-à-dire dans l’inerte et dans la répétition […] » [E. Enriquez. L’organisation en analyse1992].

PSYCHEZ

PSYCHEZ est un groupe de travail clinique pour les psychologues libéraux qui travaillent en réseau avec NEPALE. Nous y questionnons notre pratique qui nous amène au chevet des patients, à leur domicile ou auprès de leur entourage, durant un parcours de santé complexe.

Demande, transfert, limites, temporalité, accompagnement et/ou prise en charge thérapeutique, perte et deuil, continuité et séparation, psyché et soma, puissance du symptôme et place du corps, sont autant de problématiques que nous pensons devoir explorer, à travers les situations cliniques rencontrées à domicile.

Ce groupe de travail est animé par Mme Dominique CAÏTUCOLI, psychologue, psychanalyste.

Vous êtes psychologue en libéral et vous travaillez avec le Réseau de santé ou vous souhaitez travailler en réseau, n’hésitez pas à nous contacter.

Vous êtes psychologue en institution sur le territoire du Réseau de santé et vous avez envie de nous rejoindre pour travailler avec nous les enjeux cliniques de la prise en charge de vos patients. Ce groupe vous est ouvert.

Pour tout renseignement, vous pouvez joindre Mme Odile DAVID au 01 69.63.29.70.

LES DATES À VENIR :

  • Mardi 25 septembre 2018 de 9h à 11h dans les locaux de NEPALE à Ste-Geneviève-des-Bois.
  • Mardi 20 novembre 2018 de 9h à 11h dans les locaux de NEPALE à Ste-Geneviève-des-Bois.

RÉSEAU ESSONNE NORD
01 69 63 29 70

2 route de Longpont
91700 Sainte-Geneviève-des-bois

Vous pouvez télécharger sur ce site, de nombreux outils en gérontologie, cancérologie, soins palliatifs, législation, droits des patients…
En savoir plus